Inondations : pour les assureurs, tous les biens gravement endommagés ne doivent pas être conservés

L'expertise peut également être réalisée sur la base de photos ou de vidéos.

Inondations : pour les assureurs, tous les biens gravement endommagés ne doivent pas être conservés
©Belga Image
La Libre Eco avec Belga

Plus d'une semaine après les fortes inondations qui ont touché la région de Liège et de Verviers, certaines victimes conservent leurs biens endommagés en attendant la visite d'un expert en assurances. La confrontation avec ces biens n'est pas seulement difficile sur le plan émotionnel. Dans certaines communes, elle entraîne également des problèmes sanitaires, se traduisant par des dégradations ou des odeurs nauséabondes. 

Toutefois, pour les particuliers, il n'est pas nécessaire de conserver tous les ustensiles endommagés, l'expertise peut également être réalisée sur la base de photos ou de vidéos, indique le secteur des assurances. Ce n'est que pour les objets ayant une valeur atypique, comme les meubles anciens ou les œuvres d'art, qu'il est recommandé de les conserver jusqu'au passage de l'expert. "Les experts seront flexibles", assure l'association sectorielle Assuralia. Il est entendu que les marchandises contaminées peuvent poser des problèmes en termes d'assainissement. "Il est préférable de suivre les directives de la commune à cet égard".

Pour les biens ou outils endommagés provenant d'une PME, l'assuré est prié de contacter son assureur ou son courtier.

Sur le même sujet