Une fusion de plusieurs milliards de dollars dans le secteur de l'assurance est annulée

La fusion aurait créé le plus grand courtier en assurances du monde.

Une fusion de plusieurs milliards de dollars dans le secteur de l'assurance est annulée
©Shutterstock
La Libre Eco avec Belga

Le projet de rachat de l'assureur Willis Tower Watson par son homologue britannique Aon pour quelque 30 milliards de dollars n'aura pas lieu. Le ministère américain de la justice avait des objections en raison d'un effet potentiel de la fusion sur la concurrence. La fusion aurait créé le plus grand courtier en assurances du monde. Les plans d'Aon datent de mars de l'année dernière. Mais en juin de cette année, les autorités américaines se sont opposées devant le tribunal. Elles craignaient que la fusion des numéros deux et trois actuels n'entraîne une hausse des prix pour les consommateurs et une baisse de l'innovation.

"Malgré plusieurs approbations dans le monde entier, dont le feu vert de la Commission européenne, nous sommes dans une impasse avec le ministère américain de la Justice", a déclaré Greg Case, directeur général d'Aon. Il a regretté l'échec de l'opération, soulignant la complémentarité des deux entreprises. "Mais comme une solution ne peut être trouvée rapidement, nous devons abandonner le projet", a-t-il déclaré.

Aon va maintenant payer un milliard de dollars de dommages et intérêts à Willis Towers Watson. Les deux assureurs ont leur siège à Londres mais sont cotés à Wall Street.

Sur le même sujet