Telenet : chiffre d'affaires croissant, plus de clients haut débit, mais problème de puces

Sur le plan commercial, Telenet se félicite du succès de sa nouvelle offre "One" (convergence fixe-mobile), qui lui a permis d'attirer 25.400 nouveaux clients au deuxième trimestre, pour porter le total à 685.900 personnes au 30 juin.

Ann Caluwaerts, chef des affaires générales de Telenet.
Ann Caluwaerts, Chief Corporate Affairs chez Telenet. ©Belga Image
La Libre Eco avec Belga

Telenet a enregistré au premier semestre une hausse de 1 % de son chiffre d'affaires, à 1,3 milliard d'euros, a indiqué l'opérateur jeudi. Il attribue cette croissance à une augmentation des revenus d'abonnement au câble et à la téléphonie mobile et à une progression des autres produits, dont les recettes de publicité et de production. Sur le seul deuxième trimestre, le chiffre d'affaires atteint 642,4 millions d'euros, soit une augmentation de près de 4 % par rapport à la même période de l'année précédente.

Le bénéfice net s'est, lui, élevé à 211,7 millions d'euros au cours du premier semestre, en hausse de 14 % par rapport à la même période en 2020, grâce à la baisse significative des charges financières nettes et à la croissance de 3 % du bénéfice d'exploitation, qui ont plus que compensé la hausse des impôts sur le revenu, explique Telenet.

Objectif de croissance remanié

Sur l'ensemble de l'année, l'entreprise, active en Flandre et à Bruxelles pour les services de télévision, internet et téléphonies fixe et sur l'ensemble de la Belgique avec sa marque de téléphonie mobile Base, prévoit un retour à la croissance tant pour le chiffre d'affaires que pour l'ebitda ajusté, "avec un objectif de croissance en base remaniée de maximum 1 % et de 1 à 2 % respectivement". "Nous allons également générer un solide flux de trésorerie disponible ajusté situé entre 420 et 440 millions d'euros pour l'exercice 2021, malgré une légère diminution en base remaniée du flux de trésorerie opérationnel disponible d'environ 1 % en 2021 compte tenu de l'augmentation des investissements prévus."

Sur le plan commercial, Telenet se félicite du succès de sa nouvelle offre "One" (convergence fixe-mobile), qui lui a permis d'attirer 25.400 nouveaux clients au deuxième trimestre, pour porter le total à 685.900 personnes au 30 juin.

Telenet : chiffre d'affaires croissant, plus de clients haut débit, mais problème de puces
©IPM Graphics

Le revenu mensuel fixe par client (ARPU) a atteint 59,3 euros au 1er semestre, soit une hausse de 2 % en glissement annuel, "ceci grâce à une part plus importante de clients haut débit et multiple play dans notre mix client global et à l'avantage de certaines révisions tarifaires, partiellement compensées par une plus grande proportion des revenus alloués à la téléphonie mobile de nos forfaits FMC 'One' récemment lancés par rapport à nos forfaits traditionnels".

La pénurie mondiale de puces électroniques affecte aussi Telenet

Ces derniers mois, Telenet a eu des difficultés à obtenir de nouveaux décodeurs TV en raison de la pénurie mondiale de puces informatiques. La situation s'améliore toutefois, a confié jeudi le CEO de l'opérateur, John Porter, en marge de la présentation des résultats financiers de l'entreprise. La demande excessive de puces affecte divers secteurs. Celui de l'automobile a été particulièrement touché ces derniers mois. Plusieurs usines, y compris en Belgique, ont ainsi été contraintes de réduire leur production.

L'opérateur télécom a également dû y faire face. Telenet est occupée à déployer de nouveaux décodeurs plus modernes pour regarder la télévision numérique. D'ici trois ans, tous les clients devraient en avoir un. Ce déploiement a cependant été retardé en mars par des problèmes de livraison. "Il n'y a que deux fabricants dans le monde qui fabriquent les puces pour notre boîtier TV", explique M. Porter. "D'autres industries ont eu la priorité."

Telenet n'a dès lors pas pu livrer son dernier décodeur à tous les clients qui en avaient fait la demande. "Nous sommes en train de réparer cela maintenant", assure le CEO. Le dernier décodeur TV peut intégrer des services de streaming tels que Netflix et Prime Video, et il dispose également de nouveaux gadgets tels que la commande vocale.

Telenet remplace progressivement les décodeurs pour tous les clients. Ceux qui ne veulent pas attendre peuvent en obtenir un plus tôt, mais ils doivent alors payer des frais de 50 euros.

Sur le même sujet