Lionel Messi et son salaire astronomique étaient devenus "un risque financier" pour le FC Barcelone

Coup de tonnerre sur le plan sportif, le départ de Lionel Messi du FC Barcelone était devenu inévitable tant son contrat asphyxiait les finances du club espagnol.

"Je suis triste, mais je pense que nous avons fait ce qui était le mieux pour les intérêts", a déclaré le président du club Joan Laporta.
"Je suis triste, mais je pense que nous avons fait ce qui était le mieux pour les intérêts", a déclaré le président du club Joan Laporta. ©AFP
François Thys avec AFP

Au Camp Nou, Joan Laporta, président du FC Barcelone, s'est montré fataliste devant la presse pour justifier aux yeux des "socios" (supporters-actionnaires) du club la perte de l'un des plus grands joueurs de l'histoire du foot. Selon lui, il était impossible de prolonger le contrat de Messi en conciliant son salaire XXL et le plafond salarial imposé par la Ligue espagnole (LaLiga) à un Barça endetté de plus d'un milliard d'euros.

"Cette négociation est terminée. Nous ne pouvons pas inscrire le joueur à cause du plafond salarial de la Liga, et la Liga n'est pas flexible pour le relever", a lancé le dirigeant catalan, fustigeant la "gestion calamiteuse de la direction antérieure" conduite par Josep Maria Bartomeu, son prédécesseur.

Prolonger le contrat de l'Argentin Lionel Messi aurait representé un "risque" financier pour le FC Barcelone, actuellement en grandes difficultés, a-t-il ajouté. Joan Laporta, assure avoir fait ce qui était "le mieux pour les intérêts" du club.

Messi, qui quitte le Barça après plus de vingt ans de vie commune, a "d'autres propositions", a ajouté M. Laporta, sans révéler quels clubs courtisaient le joueur, qui "voulait rester" au Barça.

"Un investissement du volume représenté par Leo Messi comportait certains risques que nous étions prêts à assumer", mais "lorsque nous avons compris en détail la situation du club" après un audit, "nous n'avons pas voulu mettre plus en péril l'institution", a déclaré le président du club blaugrana lors d'une conférence de presse très attendue.

Les yeux plus gros que le ventre

Lors de sa dernière prolongation de contrat en 2017, pour une durée de cinq ans, Messi aurait obtenu plus de 550 millions d'euros de Barcelone (555 237 619 pour être précis, selon le quotidien espagnol El Mundo). En enlevant les diverses primes, son salaire annuel aurait donc tourné autour des 60 millions d'euros durant les cinq dernières années. Une charge salariale colossale qui, pour certains, ne serait pas étrangère aux difficultés financières actuelles du club.

Même si La Pulga était prêt à réduire son salaire de moitié, l'effort consenti n'était pas suffisant pour permettre sa prolongation. Outre Messi, le FC Barcelone a en effet prolongé plusieurs autres contrats et fait signer de nouveaux joueurs comme Memphis Depay.

M. Laporta, élu en mars sur la promesse de garder Messi au Barça, a, par ailleurs, accusé le fair-play financier mis en place par la Liga espagnole de l'avoir empêché d'atteindre ce but.

"Je suis triste, mais je pense que nous avons fait ce qui était le mieux pour les intérêts" du club, a-t-il encore dit.

Selon la presse, Manchester City et le PSG sont sur les rangs pour faire venir le sextuple Ballon d'Or.