Ahold Delhaize: fin de l'effet "positif" du confinement, le groupe enregistre des bénéfices en baisse

Après des chiffres 2020 exceptionnels, le groupe voit son résultat net reculer mais reste très confiant pour l'avenir.

Le groupe de grande distribution alimentaire Ahold Delhaize reste positif
©Belga

On l'a vu, poussé à l'extrême avec les pénuries de papier toilette: en temps de confinement, les supermarchés sont devenus le "refuge" des consommateurs. Non concernés par les fermetures liées au Covid-19, ces temples de l'approvisionnement font partie des rares gagnants de la crise. Mais depuis l'assouplissement des mesures, les effets sur les bénéfices se font sentir pour les enseignes de grande distribution.

Le groupe belgo-néerlandais Ahold Delhaize publie d'ailleurs ses résultats ce mercredi et le constat est clair: le bénéfice net est en baisse de 22,1% au deuxième trimestre par rapport à l'année dernière. Mais après des chiffres exceptionnels, difficile de maintenir la barre aussi haut. Les recettes montent donc à 540 millions d'euros pour cette période, contre 693 millions d'euros générés au deuxième trimestre de l'année précédente.

18,6 milliards d'euros de chiffre d'affaires

Cependant, le groupe reste optimiste puisque le chiffre d'affaires (total des ventes) continue de progresser cette année. Après avoir réalisé 18,3 milliards d'euros au premier trimestre (mais un bénéfice net de 550 millions), il enregistre 18,6 milliards pour ce deuxième trimestre. D'ailleurs, le groupe relève ses prévisions de croissance sous-jacente du bénéfice par action (BPA) de 15 à 20 %, ainsi que de sa marge opérationnelle de 4,3 %, malgré les incertitudes liées à la pandémie.

Le cours de l'action continue quant à lui sa tendance haussière et a pris un peu moins de 2 % peu après la publication des résultats ce mercredi.

"Alors que le Covid-19 continue de créer une incertitude importante, nos résultats du deuxième trimestre nous donnent la confiance nécessaire pour relever nos prévisions de bénéfice par action et de marge opérationnelle pour l'ensemble de l'année. Nous avons également annoncé un dividende intérimaire 2021 de 0,43 € par rapport au dividende intérimaire 2020 de 0,50 €, conformément à notre politique de dividende qui est égale à 40 % du bénéfice sous-jacent par action des activités poursuivies depuis le début de l'année", a précisé Frans Muller, le CEO du groupe.

"Nous continuons d'être dans une position stratégiquement plus solide en 2021 par rapport à la période précédant le début de la pandémie", a-t-il également ajouté, précisant que les habitudes prises par les consommateurs pendant la pandémie demeurent similaires, sans oublier l'achat en ligne qui a augmenté de près de 40% au deuxième trimestre en glissement annuel, avec un chiffre d'affaires de 1,8 milliard d'euros exclusivement pour ce secteur. Une tendance encore plus importante observée aux Etats-Unis.

Ahold Delhaize: fin de l'effet "positif" du confinement, le groupe enregistre des bénéfices en baisse
©Résultats AHold Delhaize

Sur le même sujet