Lynk & Co ouvre le premier "club" belge pour sa voiture Netflix

La société y vend des voitures sur la base d'une adhésion.

Lynk & Co ouvre le premier "club" belge pour sa voiture Netflix
©Shutterstock
La Libre Eco avec Belga

La marque automobile Lynk & Co ouvre ce mercredi à Anvers son premier "club" belge, une alternative au concessionnaire automobile traditionnel, où la société vend des voitures sur la base d'une adhésion. Les utilisateurs paient 500 euros mais peuvent réduire ce montant mensuel en mettant le véhicule à la disposition d'autres personnes. Cette plateforme de partage, elle aussi, sera bientôt disponible dans notre pays. Dès samedi, les visiteurs pourront faire connaissance avec le véhicule dans la salle d'exposition.

Le club souhaite également vendre des produits locaux et durables et toutes sortes d'événements seront organisés. Il s'agit du troisième club européen, après ceux de Göteborg et d'Amsterdam, mais il existe déjà un certain nombre de sites temporaires. Le club de Berlin ouvre ses portes le 17 septembre.

Lynk & Co est une marque automobile sino-suédoise qui, pour l'instant, n'a qu'un seul modèle dans sa gamme : un SUV avec un trois cylindres 1,5 qui est disponible en hybride plug-in ou normal. Il n'y a pas d'options, tous les véhicules sont équipés de gadgets luxueux et la couleur se limite au noir ou au bleu. Les personnes qui s'inscrivent se verront livrer une voiture dans quelques jours. Toutefois, ces délais de livraison courts ne sont pas possibles aujourd'hui en raison de la pénurie mondiale de puces. Une cinquantaine de voitures ont déjà été livrées, mais Lynk & Co compte déjà 1 000 membres en Belgique.

Sur le même sujet