Chez JBC, finis les rayons filles / garçons et une collection non genrée fait son apparition

La marque de vêtements veut participer à l'égalité homme-femme.

Chez JBC, finis les rayons filles / garçons et une collection non genrée fait son apparition
©Shutterstock

Dès ce lundi 16 août, la chaîne de magasins de prêt-à-porter JBC, opère un changement drastique. Toutes références "garçon" ou "fille" sur les vêtements disparaîtront, et la marque lance à l'occasion de la rentrée, une collection non genrée.

Dans les magasins, le rayon enfant formera une entité unique, avec des subdivisions par âge. Dans la nouvelle collection, une série de pulls feront référence à certaines professions. Ainsi, chaque enfant, sans distinction de sexe, pourra arborer un vêtement : "Quand je serai grand, je veux être PDG, pompier, danseur ou encore développeur de jeux".

S'attaquer aux stéréotypes

L'entreprise explique ce choix via une étude de la VUB, qui montre que les normes de genre conduisent à des préférences professionnelles stéréotypées pour les filles et les garçons.

La directrice des achats Ann Claes, a expliqué à nos confrères de HLN que JBC souhaite "être plus conscient des stéréotypes dominants et s'y attaquer activement. Nous espérons que les enfants pourront choisir librement leur profession sur le marché du travail, quel que soit leur sexe. Nous voulons qu'ils rêvent de ce qu'ils veulent devenir, hors des sentiers battus", a déclaré la directrice.

"Il y a une demande croissante d'égalité. Et en général, la diversité, l'inclusion et la durabilité sont devenus des thèmes importants dans la mode", a aussi commenté Mie Van Der Auwer ex-rédactrice en chef de Libelle et Flair et désormais directrice de l'agence de relations publiques MMBSY, qui travaille pour JBC, sur Radio 1 de la VRT.