Le spécialiste belge du PVC enregistre un chiffre d'affaires record

Au premier semestre, Deceuninck a réalisé un chiffre d'affaires de 404 millions d'euros, soit 30 % de plus par rapport à la situation d'avant-crise.

Le spécialiste belge du PVC enregistre un chiffre d'affaires record
©Shutterstock
La Libre Eco avec Belga

Deceuninck a enregistré un chiffre d'affaires record au premier semestre, à 404 millions d'euros, soit 40 % de plus qu'à la même période en 2020 et près de 30 % de plus par rapport à la situation d'avant-crise (premier semestre 2019). L'entreprise a pu profiter de la croissance du marché de construction de logements, mais a aussi été confrontée à une hausse encore jamais vue du prix des matières premières, ce qui l'a poussée à relever ses propres prix à plusieurs reprises. La pénurie de matières premières a en outre entraîné quelques retards de livraison chez certains clients.

Le fabricant de fenêtres, de portes, de bardage et de lambris PVC a répercuté en partie ces hausses de prix aux clients et est parvenu à dégager une marge bénéficiaire brute de 12,6 % contre 9,6% au premier semestre 2020.

Le bénéfice opérationnel a à son tour grimpé jusqu'à 29,3 millions d'euros et le bénéfice net atteint 20,6 millions d'euros. Lors du premier semestre, marqué par la crise sanitaire en 2020, Deceuninck avait affiché une perte de 3,4 millions d'euros.

L'entreprise de Flandre occidentale s'attend à ce que les prix des matières premières continuent à augmenter et que la croissance sur le marché du logement, tant en construction qu'en rénovation, se poursuive.

Sur le même sujet