Carlsberg se développe grâce aux bières spéciales et sans alcool, en croissance de 20 %

La réouverture du secteur des boissons à consommer sur place a été particulièrement bénéfique pour Carlsberg en Europe occidentale.

Carlsberg se développe grâce aux bières spéciales et sans alcool, en croissance de 20 %
© Belga Image
La Libre Eco avec Belga

Le brasseur Carlsberg a réalisé un chiffre d'affaires plus important au cours du premier semestre de l'année qu'au cours des six premiers mois de l'année dernière. L'entreprise a bénéficié de l'assouplissement des mesures sanitaires dans de nombreux pays, mais a vu ces mesures se durcir dans d'autres.

L'entreprise a également connu une forte croissance dans les bières spéciales et sans alcool et relève ses prévisions de bénéfices pour 2021. La réouverture du secteur des boissons à consommer sur place a été particulièrement bénéfique pour Carlsberg en Europe occidentale. En outre, l'entreprise a continué à vendre beaucoup de bière dans les supermarchés et les points de vente dans toutes les régions où elle est présente, bien que l'Asie ait connu la croissance la plus rapide.

Dans des pays comme la Chine et le Vietnam, la société danoise a vendu plus de bière qu'avant la crise. Dans des pays comme l'Inde, la France et la Suède, les volumes sont encore plus faibles. Toutefois, des incertitudes subsistent en raison des développements entourant le coronavirus, note le PDG néerlandais Cees 't Hart.

Baltika

Carlsberg s'appuie sur la marque de bière du même nom et sur Tuborg, qui sont les bières les plus importantes de son portefeuille. Tuborg a connu une forte croissance, mais les ventes de Carlsberg, beaucoup plus connue, ont également légèrement augmenté. Cependant, la quantité de Carlsberg vendue sur l'important marché britannique est moindre. La société a également marqué des points avec des marques de bière locales, comme la russe Baltika.

La croissance la plus forte, cependant, a été celle des bières spéciales et des bières sans alcool, qui ont toutes deux augmenté de plus d'un cinquième. Dans les bières de spécialité, par exemple, la bière blanche de la marque française 1664 de Carlsberg a bien marché. Parmi les bières 0.0, les marques de bière locales ont obtenu de bons résultats dans toute l'Europe. Selon les Danois, la forte augmentation des ventes de bière sans alcool en France, en Finlande, en Pologne, en Russie et en Grèce, entre autres, a été remarquable.

Le chiffre d'affaires s'est élevé à 31,7 milliards de couronnes danoises (4,3 milliards d'euros). Il s'agit d'une augmentation de 10 % par rapport à l'année précédente. Au deuxième trimestre de l'année dernière, un lockdown a été imposé dans de nombreux pays européens, entraînant une chute des ventes de restauration. Le bénéfice des six derniers mois a été converti en plus de 470 millions d'euros. Carlsberg relève ses prévisions de bénéfices pour 2021 et s'attend désormais à une augmentation du bénéfice d'exploitation de 8 à 11 %. Auparavant, il était de 5 à 10 %.

Sur le même sujet