Philip Morris prendra finalement près de 30 % du capital du fabricant d'inhalateurs Vectura

Philip Morris avait annoncé la veille avoir acquis 22,6 % de la société.

Philip Morris prendra finalement près de 30 % du capital du fabricant d'inhalateurs Vectura
©Shutterstock
La Libre Eco avec AFP

Le géant américain du tabac Philip Morris a annoncé jeudi être encore monté au capital du fabricant britannique d'inhalateurs médicaux Vectura, dont il détient désormais 29,16% et sur lequel il a lancé une offre de rachat controversée. Philip Morris, qui avait annoncé la veille avoir acquis 22,6 % de la société, explique dans un communiqué avoir acheté ce supplément d'actions encore sur le marché au prix de 165 pence.

Il précise qu'il compte s'arrêter là et ne pas vouloir accroître pour l'heure sa participation par ce biais.

Philip Morris a acheté les actions sur le marché au prix proposé dans le cadre de son offre de rachat acceptée par Vectura et qui valorise cette dernière 1,1 milliard de livres. Elle court pour l'instant jusqu'au 15 septembre.

Philip Morris avait remporté la mise face au fonds d'investissement américain Carlyle, dont l'offre était moins élevée, à 155 pence. Vectura a choisi l'américain en raison du prix supérieur proposé et estime pouvoir bénéficier des ressources financières importantes de Philip Morris.

Ce rachat suscite toutefois l'agacement et l'inquiétude d'associations et professionnels de santé au Royaume-Uni, alors même que les inhalateurs de Vectura sont notamment destinés à soigner les maladies liées au tabagisme.

Philip Morris entend acquérir le britannique afin de poursuivre son développement hors du tabac, en nette perte de vitesse, en mettant l'accent sur la santé et le bien-être.

Vectura développe en outre, avec la biotech britannique Inspira, un traitement par inhalation contre le Covid-19.

Sur le même sujet