Après 30 ans de bons et loyaux services, Joaquin Duato devient le CEO de Johnson&Johnson

Le nouveau directeur général de Johnson&Johnson prendra ses fonctions le 3 janvier 2022.

Pour Joaquin Duato, double diplômé de l’école de management de Barcelone et de Phoenix (Arizona), ce nouveau poste parachève une carrière exemplaire de plus de trois décennies au sein de l’entreprise.
Pour Joaquin Duato, double diplômé de l’école de management de Barcelone et de Phoenix (Arizona), ce nouveau poste parachève une carrière exemplaire de plus de trois décennies au sein de l’entreprise. ©AFP
P.M. (st)

Enthousiaste. Honoré. Déterminé. Trois mots qui résument l’état d’esprit du nouveau directeur général du groupe américain de produits pharmaceutiques et d’hygiène Johnson&Johnson, Joaquin Duato.

Dans un communiqué datant du 19 août, la firme a annoncé que l’actuel vice-président du comité exécutif prendrait les commandes opérationnelles du groupe à compter du 3 janvier 2022.

L’actuel PDG a en effet indiqué renoncer, pour des raisons personnelles, aux fonctions qui lui incombaient jusqu’alors.

Pour Joaquin Duato, double diplômé de l’école de management de Barcelone et de Phoenix (Arizona), ce nouveau poste parachève une carrière exemplaire de plus de trois décennies au sein de l’entreprise.

Une promotion qui semble dûment méritée. Jusqu’à présent, il gérait la direction stratégique du secteur pharmaceutique du groupe ainsi que le secteur de la santé grand public, soit un portefeuille de près de 60 milliards de dollars.

Un homme actif sur bien des tableaux

Mais chez Johnson&Johnson, ce père de famille fan de tennis est surtout reconnu pour avoir mené en profondeur la restructuration du secteur pharmaceutique de la firme en recentrant sa stratégie et ses investissements.

En outre, dès l’apparition de la pandémie du COVID-19, Joaquin Duato a supervisé la réaction de la société afin d’optimiser le développement d’un vaccin contre le virus et renforcer la sécurisation de ses chaînes d’approvisionnement.

Une stratégie qui s’est révélée payante puisque Johnson&Johnson anticipe, grâce à son vaccin contre le virus, 2,5 milliards de dollars de revenus pour cette année 2021.

Toutefois, l’engagement de cet employé modèle dépasse le simple cadre de son entreprise. Sa vision du monde, nourrie entre autres par sa double nationalité, lui permet de s’investir activement au sein de l’UNICEF et de l’École des sciences pharmaceutiques de l’université de Tsinghua (Chine).

En 2017, son implication pour la promotion de l’égalité homme-femme, dans le secteur de l’industrie de la santé, a notamment été saluée par la Healthcare Businesswomen’s Association.