Solvay s'associe à une entreprise taïwanaise pour rentrer sur le marché des semi-conducteurs

La nouvelle entité devrait voir le jour début 2023.

La Libre Eco avec Belga
Solvay s'associe à une entreprise taïwanaise pour rentrer sur le marché des semi-conducteurs
©Shutterstock

Solvay et l'entreprise Shinkong vont créer une coentreprise pour répondre à la demande de semi-conducteurs en plein essor dans ce pays, annoncent mercredi ces groupes chimiques belge et taïwanais. Cette nouvelle structure développera, produira et commercialisera du peroxyde d'hydrogène de haute qualité pour l'électronique. La coentreprise devrait commencer ses activités au premier trimestre 2023 et sera située près du Southern Taiwan Science Park, à proximité de Tainan.

La société vise à servir l'industrie des semi-conducteurs en plein essor à Taïwan grâce à la production de cet agent chimique indispensable à la production de circuits électroniques intégrés. Elle disposera d'une capacité de production initiale de 30.000 tonnes de peroxydes par an - qui pourra être augmentée ultérieurement, en fonction de la demande du marché.

C'est d'ailleurs à Taïwan que se trouve le plus grand producteur mondial de semi-conducteurs, TSMC. L'industrie fonctionne actuellement à plein régime, car elle n'est pas en mesure de répondre à la demande de puces informatiques en raison de la pandémie de coronavirus.

Solvay et Shinkong entendent finaliser la transaction au second semestre 2021, dans l'attente des approbations réglementaires à Taïwan et dans d'autres pays.

Les détails financiers de l'opération n'ont pas été divulgués. Le groupe chimique belge détiendra 51 % de la co-entreprise, les 49 % restants étant dans les mains de Shinkong.