Une tour de contrôle numérique pour les aéroports wallons, ce sera à Namur pour 2025

Skeyes, en charge du contrôle aérien, a conclu un partenariat avec Saab Digital Air Traffic Solutions (SDATS) pour la mise en place en Belgique de tours numériques, dont la première sera installée à Namur, au profit des aéroports de Charleroi et de Liège.

Les tours numériques augmentent l'efficacité économique et opérationnelle grâce à la centralisation des services de navigation aérienne pour plusieurs aéroports.
© BELGA
La Libre Eco avec Belga

L'arrivée de tours numériques, qui sont censées à terme remplacer les tours de contrôle "physiques" installées aux abords des aéroports, constitue l'un des développements technologiques les plus importants du contrôle du trafic aérien au niveau mondial, assure Skeyes.

Une tour numérique comprend des caméras intelligentes et des antennes-relais. Les écrans et équipements connexes du "Remote Tower Centre" sont placés dans un bâtiment qui ne se trouve pas nécessairement à proximité des aéroports. "Les contrôleurs aériens n'auront plus de vue directe sur le tarmac, mais suivront chaque mouvement dans et autour des aéroports via les caméras et les écrans. La réalité augmentée intégrée au système leur fournira des informations supplémentaires qui ne sont pas visibles à l'œil nu", explique Skeyes dans un communiqué.

"Les informations supplémentaires dont disposeront les contrôleurs aériens grâce à ce système leur permettront de gérer le trafic des aéroports, et autour de ceux-ci, de manière encore plus sécurisée", annonce encore le contrôleur aérien. Ainsi, les drones peuvent être observés via le réseau de caméras alors qu'actuellement, ils ne sont pas visibles sur radar.

Les tours numériques sont également un moyen complémentaire de garantir la continuité des activités des aéroports lorsque les tours physiques ne sont pas disponibles.

Enfin, les tours numériques augmentent l'efficacité économique et opérationnelle grâce à la centralisation des services de navigation aérienne pour plusieurs aéroports.

La première de ces tours numériques en Belgique sera érigée à Namur, pour gérer le trafic aérien aux aéroports de Charleroi et de Liège. Skeyes a conclu un accord en ce sens avec la Sowaer, la société wallonne des aéroports. En 2025, le trafic aérien de la Belgique devrait être contrôlé pour la première fois depuis une tour numérique, annonce-t-on.