Payer sa place de parking en cryptomonnaies devient possible à Bruxelles et Anvers

Seety, start-up belge, innove en permettant aux milliers d'utilisateurs de son application de payer une place de parking en sept cryptomonnaires différentes.

Les fondateurs de Seety: Hadrien Crespin, à gauche, et Nicolas Cognaux.
©seety
Créée en 2018, Seety (ex-cPark) a développé une application de cartographie des places de parking. Une carte interactive permet, dans 150 villes (en Belgique, France et Pays-Bas), de savoir...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité