Ann Biebuyck (CEO de Lunch Garden) : "On aurait pu survivre au premier confinement, mais il y a eu le deuxième"

L’expérience d’Ann Biebuyck, patronne de la chaîne, vient des achats et des RH.

Ann Biebuyck, CEO de Lunch Garden, au siège de l'entreprise à Bruxelles le 17 août dernier.
© JC Guillaume
C’est sans doute tant pour son expertise en matière de RH que pour sa bonne connaissance de tous les départements de l’entreprise (elle avait notamment été responsable des achats pendant 7 ans, entre 2010 et 2017), que les actionnaires...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet