Le port de Charleroi espère créer 500 emplois sur son site AMS Sud

Le site AMS Sud est un site de 25 hectares qui fait l'objet d'un processus de réhabilitation depuis 2015.

Le port de Charleroi espère créer 500 emplois sur son site AMS Sud
© Belga Image
La Libre Eco avec Belga

Le Conseil d'administration du Port autonome de Charleroi a approuvé vendredi les demandes de concession de quatre sociétés pour le site de l'AMS Sud. Le port en a fait état vendredi. Si les entreprises s'installent effectivement sur le site, celui-ci pourrait fournir plus de 500 emplois. Parmi ces entreprises figurent le groupe Weerts, l'Intercommunale de santé publique du pays de Charleroi (ISPPC), la Société Coopérative Agricole de la Meuse (SCAM) et Gazonor. Les entreprises devront franchir un certain nombre d'étapes avec leur projet dans les mois à venir, notamment demander un permis de construire.

"Une fois les projets concrétisés, cette zone portuaire créera des centaines d'emplois dans le secteur agroalimentaire", explique Christian Laurent, le président du conseil d'administration.

Le site AMS Sud est un site de 25 hectares qui fait l'objet d'un processus de réhabilitation depuis 2015. Ce processus devrait être achevé d'ici l'été 2022. La transformation du site en zone d'activité économique s'inscrit dans le cadre du plan "Charleroi-Sambre-Ouest", un projet de la ville de Charleroi visant le réaménagement du quartier de Marchienne-au-Pont et des berges de la Sambre.

Sur le même sujet