Comment la loi sécurité de 2017 a élargi la palette des missions des agents de gardiennage

Les agents de gardiennage auraient pu voir leur taux d’activité être réduit à cause des festivals, concerts et autres activités culturelles mises entre parenthèses pendant le(s) confinement(s). Pourtant, le Covid a surtout boosté le secteur qui a même dû se réorganiser face aux demandes grandissantes issues notamment des commerces, des pharmacies ou encore des hôpitaux où le respect des mesures sanitaires devait être garanti.

Security,Guard,Checking,Temperature,At,Building,Entrance
©Shutterstock
En novembre 2017, la Loi Tobback de 1990, encadrant le travail des agents de gardiennage et de sécurité, laissait place à la Loi Jambon octroyant plus de largesses aux métiers dits de la sécurité. Ce texte...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité