Vente de VOO : Nethys tente de rassurer sur la garantie de l'emploi de son millier de salariés

Ceci après les craintes exprimées par la Centrale nationale des employés (CNE).

Vente de VOO : Nethys tente de rassurer sur la garantie de l'emploi de son millier de salariés
©Shutterstock
La Libre Eco avec Belga

La direction de Nethys, maison-mère de l'opérateur télécom VOO, promis à une vente prochaine, s'est voulue rassurante, ce samedi, quant au maintien de l'emploi du personnel de VOO et de ses entités associées (VOO SA, WBCC, Be TV), dans la perspective de la vente d'une partie majoritaire du capital de l'entreprise, après les craintes exprimées par la Centrale nationale des employés (CNE).

"Le choix du repreneur (de VOO) sera effectué sur la base de plusieurs critères au sein desquels, outre le prix proposé, la stratégie future de l'entreprise et son développement notamment par un programme d'investissements ambitieux, l'emploi et la politique des ressources humaines sont au coeur du processus. La qualité du futur partenaire, le plan de développement et les moyens financiers qui seront investis sont la meilleure et la plus solide des garanties pour assurer l'avenir de l'entreprise et de son personnel"

, a indiqué la direction de Nethys dans un communiqué.

L'entreprise assure qu'elle conservera "une part minoritaire du capital qui lui permettra notamment de s'assurer du respect des engagements du repreneur". Nethys ajoute que "dans les limites des règles liées au processus de vente", les échanges ont lieu et continueront à être organisés au sein du conseil d'entreprise avec l'ensemble des représentants des travailleurs.

Offres liantes

L'entreprise rappelle que la prochaine étape dans la procédure de vente est la remise d'offres liantes de la part des candidats acheteurs (une "short list" a été arrêtée au mois de juillet), prévue début octobre. "Ensuite, des négociations exclusives seront engagées avec le candidat retenu. Les représentants du personnel seront alors informés de la teneur des négociations dans le but de maintenir un dialogue social franc et ouvert dans l'intérêt du personnel", a ajouté Nethys.

La Centrale nationale des employés (CNE) avait, plus tôt dans la journée, exprimé son inquiétude face aux perspectives de vente de VOO au regard de la garantie de l'emploi pour le près d'un millier de membres du personnel de l'entreprise et de ses entités associées (VOO SA, WBCC, Be TV) .

Sur le même sujet