D'Ieteren : La grève dure depuis déjà deux semaines

Une nouvelle réunion est prévue jeudi matin avec, cette fois-ci, la haute direction du groupe D'Ieteren.

D'Ieteren : La grève dure depuis déjà deux semaines
©Belga Image
La Libre Eco avec Belga

La grève en cours dans les garages du groupe D'Ieteren, qui importe les marques du constructeur Volkswagen en Belgique, se poursuit ce mardi. Une nouvelle réunion entre la direction et les syndicats n'a pas permis d'aboutir à une solution, indique Jean-Paul Sellekaerts, secrétaire permanent FGTB. "La direction a fait des propositions mais elles sont encore insuffisantes", explique le syndicaliste. Une nouvelle entrevue est programmée jeudi. "Contrairement à la première rencontre, la direction a revu sa copie et amené des propositions concrètes. Néanmoins, elle s'est contentée de modifier des éléments mineurs de son projet. Les travailleurs et leurs représentants n'ont pas trouvé ces changements suffisants", développent les syndicats dans un communiqué en front commun.

Une nouvelle réunion est prévue jeudi matin avec, cette fois-ci, la haute direction du groupe D'Ieteren, notent la FGTB-MWB, le Setca, la CNE et la CSC Metea, qui espèrent désormais "pouvoir discuter sérieusement".

La grève dure depuis près de deux semaines désormais et concerne les Centres D'Ieteren de Zaventem, Drogenbos, Anderlecht et Ixelles, qui assurent l'ensemble des services de vente et d'après-vente des marques Volkswagen, Audi, Skoda, Seat, Bentley, Lamborghini, ainsi que des filiales My Way et Wondercar. Selon la direction, l'activité retail revêt une importance stratégique car elle maintient un contact direct avec les clients, mais elle est déficitaire depuis plusieurs années.

Le travail dans les garages a été arrêté la semaine dernière, après que la direction a annoncé vouloir réduire les salaires et les conditions de travail. Environ 400 personnes y travaillent. Le plan de la direction est "non négociable" pour les syndicats, qui dénoncent par ailleurs les manœuvres de la direction pour casser ce mouvement de grève.

Sur le même sujet