Cette société teste la semaine de 4 jours : "Ils ne veulent plus perdre le troisième jour de week-end"

Pendant trois mois, les employés de la société de recrutement Gentis sont invités à essayer la formule sans perte de salaire.

Gentis a choisi le vendredi comme jour de congé supplémentaire pour tous les employés.
Gentis a choisi le vendredi comme jour de congé supplémentaire pour tous les employés. ©Shutterstock
Depuis le 15 septembre et jusqu'au premier janvier 2022, les cent collaborateurs de Gentis ne travaillent plus que quatre jours par semaine. "Nous ne comptons pas en heures de travail. La loi prévoit d'ailleurs un maximum de 9 heures par jour. Nous avons décidé de parler en termes de résultat", explique Stéphanie Reniers, l'une des cofondatrices de cette société de recrutement créée en 2011. "On constate que 80 % du travail de nos consultants peut être fait sur 20 % du...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet