Les négociations en vue du rachat de la branche immobilière d'Evergrande interrompues

Si un accord semblait se profiler à l'horizon entre Hopson et Evergrande, les discussions ont finalement été suspendues.

Les négociations en vue du rachat de la branche immobilière d'Evergrande interrompues
©AFP
La Libre Eco avec Belga

Les négociations en vue du rachat de la branche immobilière de l'entreprise Evergrande par Hopson Development ont été interrompues. C'est le média REDD qui fait part de la nouvelle, sur la base de plusieurs sources, indique-t-il. Il précise que la province de Guangdong, dont les villes principales sont Shenzhen et Guangzhou, ne soutiendrait pas cette opération. Un accord semblait pourtant proche afin de reprendre le capital du géant chancelant de l'immobilier. Selon de précédentes informations transmises par les médias chinois, Hopson souhaitait investir la somme de 4,3 milliards d'euros afin de prendre une participation de 51 % au capital d'Evergrande. Ni Hopson, ni la province de Guangdong n'ont réagi aux sollicitations de l'agence Bloomberg.

La dette colossale d'Evergrande n'est désormais plus un secret pour personne. Les craintes d'un effet domino ont surgi en cas de faillite de l'entreprise. L'instauration des règles financières plus strictes de la part du gouvernement chinois a été pointée du doigt pour expliquer la situation actuelle du secteur immobilier. D'autres entreprises comme Fantasia et Sinic sont également dans une situation préoccupante.