L'entreprise 3M va verser 99 millions de dollars pour solder des plaintes à son encontre sur la santé et l'environnement

Le groupe américain 3M, fabricant de masques de protection anti-Covid notamment, a annoncé qu'il allait verser 99 millions de dollars pour solder des plaintes à son encontre, liées à la santé et à l'environnement.

L'entreprise 3M va verser 99 millions de dollars pour solder des plaintes à son encontre sur la santé et l'environnement
©Shutterstock
La Libre Eco avec AFP

"3M a conclu un accord commun pour résoudre les litiges et les négociations en cours liés aux substances per- et polyfluoroalkylées (PFAS) près de l'usine de 3M à Decatur (Alabama)", a indiqué le groupe dans un communiqué.

Des actions judiciaires avaient été engagées contre 3M dans trois Etats américains - Alabama, Illinois et Minnesota - ainsi qu'en Allemagne et en Belgique, accusant de nocivité ses produits contenant des PFAS (substances présentes par exemple dans le téflon, les peintures, les emballages ou encore les textiles).

L'accord a été signé avec la ville de Decatur, le comté de Morgan, les plaignants de Saint John, et l'organisation des Tennessee Riverkeeper, a précisé le fabricant des post-it, rubans adhésifs, mais aussi masques de protection anti-Covid.

"Grâce à cet accord, soumis à approbation finale, 3M soutiendra les activités visant à traiter les PFAS fabriqués ou éliminés par 3M, ainsi qu'à améliorer la qualité de vie des résidents de Decatur", a souligné le groupe.

3M avait indiqué, en avril 2019, avoir mis de côté 548 millions de dollars pour solder ce litige, ainsi qu'un autre, qui portait sur des plaintes contre ses mines de charbon dans le Kentucky et en Virginie Occidentale.