Avec ses quatre roulettes, la Wheeleo réinvente la canne d’aide à la marche

La Wheeleo, créée par la start-up InnoRehab, est la seule canne à offrir un appui constant au sol. La commercialisation est… en marche.

Geoffroy Dellicour et Gregory Vanderveken avec la Wheeleo.
Geoffroy Dellicour et Gregory Vanderveken avec la Wheeleo. ©JC Guillaume

Libre Eco week-end | La start-up de la semaine

Est-il encore possible, au XXIe siècle, de "révolutionner" un objet aussi ancien et commun que la canne de marche ? On ne parle pas ici de la canne d'agrément, de prestige ou à vocation sportive, mais de l'objet qui contribue à améliorer la mobilité d'un individu (personne âgée, personne souffrant d'un handicap ou en revalidation, etc.). C'est à cette canne "médicale" que Geoffroy Dellicour, kinésithérapeute depuis bientôt 20 ans au centre hospitalier neurologique William Lennox d'Ottignies, s'est attaqué. "Initialement", explique-t-il, "il s'agissait de concevoir une nouvelle aide technique à la mobilité pour des personnes hémiplégiques."

Face aux multiples dispositifs d’aide à la mobilité, Geoffroy Dellicour a eu la bonne idée de combiner le principal atout d’une canne - elle ne monopolise qu’une seule main pour être manipulée - aux avantages des "cadres de marche" (du type tribune, déambulateur ou rollator à roulettes). Ces derniers offrent, à la différence de la canne, un appui constant durant l’ensemble du cycle de marche, ce qui améliore la fluidité, la qualité et la sécurité de la marche. Avec deux bémols importants : un rollator nécessite deux membres supérieurs valides pour être guidé et son encombrement rend l’utilisation difficile dans des espaces restreints.

La Wheeleo, qui est le nom donné au dispositif médical inventé par InnoRehab (la start-up fondée en 2017 par Geoffroy Dellicour), revendique d'être l'unique aide à la mobilité permettant un appui constant au sol (avantage du rollator), pouvant être manipulée à une main (avantage de la canne) et ayant un encombrement limité. "Il s'agit de la première canne quadripode à roulettes offrant une expérience de marche qu'aucune autre aide n'apporte", résume Gregory Vanderveken, lequel a rejoint Geoffroy Dellicour, début 2020, en tant que cofondateur et managing director de InnoRehab.

Le déclic de la prise en main

La première version de la Wheeleo a été mise sur le marché en juin 2018. Un peu plus de trois ans plus tard (dont une crise sanitaire, qui a fortement freiné le développement commercial, et une nouvelle version lancée en novembre 2020), la Wheeleo commence à trouver sa place auprès des professionnels de la santé (kinés, ergothérapeutes,…) actifs au sein d'hôpitaux, de centres de rééducation fonctionnelle, de maisons de repos, etc., et de leurs patients. "Nous avons signé, récemment, un accord avec un important réseau de distribution en France. Nous sommes aussi entrés chez un gros répartiteur belge qui fournit les pharmacies. Notre réseau de revendeurs est en croissance", indique Gregory Vanderveken. Depuis le début de l'année, les ventes de la Wheeleo s'élèvent à 250 unités (depuis mi-2018, on approche des 1 000).

InnoRehab a souffert de la suspension, depuis près de deux ans, des salons ciblant les professionnels de la santé. Or, insiste Geoffroy Dellicour, rien ne remplace la prise en main de la Wheeleo pour comprendre ses avantages. "Quand un thérapeute peut la tester, il y a un déclic qui se produit. La reprise des salons, depuis quelques semaines, est donc très importante pour nous." L'enjeu prioritaire, aujourd'hui, est de faire connaître la Wheeleo et de permettre aux professionnels de la tester afin qu'ils puissent l'utiliser dans leur institution de soins ou la recommander directement à leurs patients.

Pour accélérer le déploiement cette stratégie, InnoRehab négocie, actuellement, une première levée de fonds avec des investisseurs publics et privés. "Nous cherchons de l'ordre de 400 000 à 450 000 euros, confie M. Vanderveken, pour recruter des profils sales et marketing. Nous espérons boucler cette levée avant la fin de l'année afin de démarrer 2022 en force."

En bref

Société: InnoRehab, start-up à l'origine de la Wheeleo, a été fondée en 2017 par Geoffroy Dellicour. L'objectif est de développer et commercialiser du matériel de rééducation innovant.

Investisseurs: fonds propres.

Site: https://www.wheeleo.be/

Particularité: InnoRehab faisait partie des neuf start-up de la 4e édition du programme d'accélération Reaktor, qui s'est tenue du 23 mars au 29 juin.