Découvrez toutes les infos start-up de la semaine

Chaque semaine, La Libre Eco vous propose un tour d'horizon des informations start-up passées inaperçues.

Découvrez toutes les infos start-up de la semaine
©Shutterstock

Scandalook

Fondée en 2018 par Magali Simon et Nicolas Baroud, la start-up bruxelloise Scandalook annonce avoir levé 300.000 euros auprès de business angels,de DigitalAttraxion et de la plateforme de financement participatif Spreds (la campagne est d'ailleurs toujours en cours). Scandalook a l'ambition de devenir l'outil incontournable pour faire son shopping, tant en magasin qu'à la maison, en offrant une véritable expérience 360°. Le principe est le suivant: une application mobile permet de scanner le code-barres de vêtements vendus dans les magasins de vêtements "mainstream" (Zara, H&M, Mango, Maje, etc.) et de voir toutes les influenceuses qui portent ces vêtements dans différentes tenues. "Le but, explique Nicolas Baroud, CEO de la start-up "ModeTech", est de donner de l'inspiration pendant le shopping. On voit directement le vêtement sur une vraie personne, on voit comment combiner le vêtement scanné avec d'autres pour créer de chouettes tenues et on peut découvrir de nouvelles marques via les influenceuses". L'application Scandalook, qui propose plus d' 1 million de références de vêtements, est utilisée par plus de 40.000 personnes en Belgique et en France. Elle. La levée de fonds servira à déployer de nouvelles fonctionnalités sur l'app, ainsi qu'à accélérer le déploiement commercial et marketing. Il est aussi prévu d'accroître l'effectif.

Levita

Levita continue à faire parler d'elle dans le monde des marques de luxe. En juin, la start-up liégeoise, connue pour mettre des objets en lévitation dans les vitrines, avait postulé aux Luxury Innovation Awards (https://www.luxuryinnovationsummit.com/luxury-innovation-award/), un concours prestigieux organisé par le Luxury Venture Group, à Genève. Levita avait été sélectionnée parmi les 70 start-up invitées à participer au Luxury Innovation Summit 2021. Cette semaine, elle faisait toujours partie des 12 finalistes du concours. Bingo! Après une ultime présentation de sa technologie devant un jury, Levita a remporté le Luxury Innovation Award 2021. Un bel exploit sachant que Levita faisait face à des start-up présentes depuis plusieurs années dans le secteur du luxe. L'équipe de Levita se compose désormais de sept personnes et est en passe de signer de beaux contrats avec des acteurs majeurs du secteur du luxe, d'après Nicolas Dembour, directeur opérationnel. "Nous nous déplacerons en janvier 2022 pour participer au CES à Las Vegas et débuter la conquête du marché américain", annonce encore M.Dembour.

Hyppy et Yuman

Deux nouvelles start-up à impact ont rejoint le portefeuille de la coopérative Citizenfund, cette semaine. Il s'agit de Hyppy et Yuman. Les 207 coopérateurs du fonds à impact ont eu l'occasion de rencontrer les fondateurs de ces deux start-up et, ensuite, de voter sur l'opportunité de financer ces deux nouvelles start-up. Avec respectivement 96% et 77% de votes positifs, Yuman et Hyppy ont obtenu un large soutien de la coopérative bruxelloise. Situé à Saint-Gilles (Bruxelles), Yuman est un magasin qui facilite un mode de vie solidaire et circulaire pour le plus grand nombre en regroupant, dans un même lieu, des produits durables pour couvrir l'ensemble des besoins du quotidien. Hyppy, de son côté, offre des services d'hippomobilité urbaine gratuits et payants à Bruxelles (ramassage scolaire, hippothérapie, livraisons, anniversaires pédagogiques, tonte, ramassage des déchets, …). L'administrateur délégué de Hyppy n'est autre que Grégor Chapelle, l'ancien patron d'Actiris. Avec Yuman et Hyppy, le portefeuille de Citizenfund se compose désormais de 19 start-up. Notons encore que Hyppy et Yuman mènent chacune, en ce moment, unecampagne de financement participatif sur la plateforme LITA.co.

Tioga Capital

Le fonds d’investissement dédié à la technologie blockchain, dans lequel on retrouve plusieurs investisseurs belges (Jurgen Ingels, Bart Preneel, SRIW, finance & invest brusselse et PMV), a réalisé un nouvel investissement (le cinquième depuis la création de Tioga). Il s'agit de Scorechain, société luxembourgeoise qui fournit une solution logicielle de gestion des risques et de lutte contre le blanchiment pour crypto-monnaies. Depuis 2015, l'entreprise luxembourgeoise a aidé plus de 200 entreprises dans le monde, y compris des sociétés de crypto-monnaies et des institutions financières traditionnelles. Scorechain a annoncé, cette semaine, la clôture d'un tour de financement de pré-série A de 2 millions d'euros mené par Tioga Capital et suivi par Blockrocket (Allemagne) et CVVC Crypto Valley (Suisse). L'objectif de ce financement est d'accélérer la croissance de l'entreprise en Europe ainsi que d'atteindre de nouveaux marchés (Asie, ’Amérique Latine, etc.).