Renault devrait produire 500 000 véhicules de moins que prévu en 2021

Une diminution de la production due aux multiples problèmes au niveau de la chaîne d'approvisionnement.

Renault devrait produire 500 000 véhicules de moins que prévu en 2021
©Shutterstock
La Libre Eco avec Belga

Le groupe Renault anticipe désormais une perte de production "proche de 500 000 véhicules sur l'année" liée à la crise des composants, a annoncé vendredi le groupe automobile. 170 000 véhicules n'ont pas pu être produits au troisième trimestre, avec de nombreuses usines fermées à travers le monde faute de composants, notamment des semi-conducteurs.

Le groupe français a confirmé cependant ses prévisions de marge opérationnelle sur l'année, à hauteur de 2,8 % du chiffre d'affaires.

Renault a vendu 599 027 véhicules au troisième trimestre 2021, soit une baisse de 22,3 % par rapport à un troisième trimestre 2020 qui avait marqué la reprise de l'industrie automobile après la paralysie des premiers mois du Covid.

La baisse du chiffre d'affaires, limitée à -13,4 %, "confirme l'effet positif de la politique commerciale du Groupe orientée vers une meilleure valorisation des ventes", selon Renault.

"Les actions entreprises pour poursuivre la baisse des coûts et optimiser la valorisation de notre production nous permettent de confirmer notre guidance pour l'année en dépit de la détérioration de la disponibilité des composants au troisième trimestre et d'une visibilité réduite pour le quatrième trimestre", a déclaré la directrice financière du groupe, Clotilde Delbos.