GSK enregistre une hausse de son chiffre d'affaires mais une baisse de son bénéfice net au troisième trimestre

GlaxoSmithKline (GSK) fait part d'un recul de son bénéfice net de 6 % au troisième trimestre en dépit d'une hausse de son chiffre d'affaires en raison notamment d'impôts élevés, mais a relevé ses prévisions.

GSK enregistre une hausse de son chiffre d'affaires mais une baisse de son bénéfice net au troisième trimestre
©Shutterstock
La Libre Eco avec AFP

Le bénéfice net du groupe pharmaceutique britannique GlaxoSmithKline (GSK) s'est établi à 1,17 milliard de livres pour un chiffre d'affaires en hausse de 5 % sur un an à 9,08 milliards de livres, selon un communiqué mercredi.

Emma Walmsley, directrice générale du groupe a notamment salué "une croissance à deux chiffres dans les produits pharmaceutiques et les vaccins, la montée en puissance de la branche santé grand public et le maintien de la discipline sur les coûts".

Ces résultats nous ont permis "d'améliorer nos prévisions annuelles et (...) renforcent notre confiance dans les perspectives d'un changement radical de croissance et de performance en 2022 et au-delà", a-t-elle déclaré.

GSK s'attend désormais à ce que le bénéfice par action ajusté en 2021 baisse entre de 2 % à 4 % hors contribution de ses solutions contre le Covid-19 ce qui "représente une amélioration par rapport à l'estimation précédente de juillet 2021".

Vent de contestation en interne

Peu avant 11H30 GMT, l'action de GSK progressait de 2,37 % à 1 468,20 pence à la Bourse de Londres.

Le bon accueil de ces chiffres en Bourse joue en faveur de Mme Walmsley, contestée par deux fonds d'investissements qui demandent son départ, critiquent son bilan et notamment la performance médiocre de l'action depuis son arrivée.

GSK est également critiqué pour ne pas avoir encore mis sur le marché de vaccin contre le Covid-19.

Le groupe avait annoncé fin août le lancement avec la sud-coréenne SK Bioscience d'essais avancés de phase 3 pour un candidat-vaccin contre le Covid-19, très en retard notamment sur le britannique Astrazeneca.

Sur le même sujet