"Si les assureurs doivent payer les dommages à 100  %, les primes vont devenir impayables" : le casse-tête de l'assurance des dommages climatiques

Assuralia appelle à trouver une solution “durable” pour la couverture des risques liés aux changements climatiques.

"Nous devons nous pencher sur notre manière de construire, notre choix de matériaux mais aussi les lieux où nous construisons", estime le CEO d'Assuralia Hein Lannoy.
"Nous devons nous pencher sur notre manière de construire, notre choix de matériaux mais aussi les lieux où nous construisons", estime le CEO d'Assuralia Hein Lannoy. ©BELGA
Les inondations de juillet et la manière d’assurer les énormes sinistres liés aux dérèglements...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet