Un actionnaire de Shell propose de diviser la société en deux nouvelles entreprises

L'objectif serait de scinder les activités pétrolières de celles liées aux énergies renouvelables.

Un actionnaire de Shell propose de diviser la société en deux nouvelles entreprises
©AFP
La Libre Eco avec Belga

Third Point, actionnaire écologiste présent au capital de Shell, souhaite que la société soit divisée en deux : une entreprise continuerait d'exploiter le pétrole et le gaz, alors que l'autre se concentrerait sur les énergies renouvelables.

C'est ce que rapporte le Wall Street Journal, citant la lettre envoyée par Third Point à ses investisseurs, elle qui a récemment pris une participation de plus de 500 millions de dollars dans Shell, indique encore le journal économique.

Third Point précise encore que la scission de Shell en deux entreprises permettrait de clarifier la stratégie du groupe pétrolier, tout en attirant différents profils d'investisseurs. Elle explique également que Shell se trouve actuellement entre deux feux : d'un côté les investisseurs qui veulent tirer le plus de profits possibles de l'exploitation des combustibles fossiles, et de l'autres ceux souhaitant la voir en faire davantage pour limiter les émissions de gaz à effet de serre.