Grève du zèle de la police à Brussels Airport vendredi: "Cela va hélas provoquer de longues files d'attente"

Les syndicats de police organiseront une action de ponctualité demain/vendredi aux aéroports de Zaventem et Charleroi, a prévenu jeudi Joery Dehaes, secrétaire syndical de l'ACV Politie.

Grève du zèle de la police à Brussels Airport vendredi: "Cela va hélas provoquer de longues files d'attente"
©BELGA

La raison de cette action est l'échec des négociations salariales. Pendant l'action, la police effectuera son travail de manière plus approfondie. Cela va du contrôle des papiers d'identité et des bagages à la vérification de l'enregistrement et des voies d'accès à l'aéroport. "Les nuisances peuvent être considérables", met en garde M. Dehaes. "Je remarque que l'appel est partagé avec enthousiasme par les travailleurs. Demain (vendredi, au début des vacances d'automne, NDLR) sera également une journée chargée pour le trafic aérien. Les gens doivent compter sur quelques heures de retard supplémentaires", ajoute le représentant du syndicat chrétien.

L'action est organisée à la suite de l'échec des récentes négociations salariales. "Depuis vingt ans, nous n'avons pas eu une seule augmentation de salaire. Nous ne pouvons absolument pas accepter ce qui est maintenant sur la table". Les syndicats ne sont pas non plus satisfaits du projet de révision du règlement sur la fin de carrière.

"Mais la goutte d'eau qui a fait déborder le vase a été la réduction du budget de la police fédérale", explique encore Joery Dehaes. "Nous ne pouvons absolument pas continuer comme ça plus longtemps. C'est un pont trop loin."

L'action est organisée en front commun syndical: outre l'ACV et la CSC Services publics, le VSOA et le SLFP (libéraux), l'ACOD et la CGSP (socialistes) et la NSPV et le SNPS y participent en effet.

Joery Dehaes prévient également que cette action ne sera pas la dernière dans les mois à venir. "L'automne sera chaud."