Grève du zèle de la police à Brussels Airport et à Charleroi: de longues files d'attente dans les deux aéroports

Les syndicats de police avaient annoncé ce jeudi une action aux aéroports de Zaventem et Charleroi.

Grève du zèle de la police à Brussels Airport et à Charleroi: de longues files d'attente dans les deux aéroports
©TWITTER
M.Ch (avec Belga)

Ce vendredi, de nombreux passagers devront se montrer patients pour prendre leur avion suite à la grève du zèle des services de police à l'aéroport de Zaventem et de Charleroi. Depuis 05h30, les grévistes zélés contrôlent méticuleusement les documents d'identité des passagers et passagères qui ont pour destination un pays situé en dehors de l'espace Schengen. Cette application au travail provoque plus d'une heure d'attente aux contrôles. Qui plus est, des actions sont également organisées à l'extérieur de l'aéroport de Zaventem. Des grévistes bloquent l'accès aux voitures de certains voyageurs.

Grève du zèle de la police à Brussels Airport et à Charleroi: de longues files d'attente dans les deux aéroports
©D.R.



Grève du zèle de la police à Brussels Airport et à Charleroi: de longues files d'attente dans les deux aéroports
©D.R.




On peut déjà voir, sur Twitter notamment, quelques vidéos de la situation à l'aéroport de Zaventem. Les files sont longues et ne vont pas rétrécir dans l'immédiat.

Du côté du l'aéroport de Zaventem, la porte-parole Nathalie Pierard donne quelques informations supplémentaires. "Nous faisons tout ce qui est en notre pouvoir pour limiter au maximum les désagréments et les longues files d'attente pour les voyageurs, mais ces derniers doivent compter sur une demi-heure à une heure de temps supplémentaire par rapport aux situations normales", rapportent nos confrères de HLN. Pour permettre aux voyageurs et voyageuses de tout de même attraper leur avion, les compagnies décollent avec du retard, a précisé Nathalie Pierard à l'agence Belga.

Dans le sud du pays, le PDG de l'aéroport de Charleroi donne également des précisions sur la situation. "Il y a des actions non seulement à l'aéroport, mais aussi autour de l'aéroport ", déclare M. Verdonck. Il appelle les voyageurs à se rendre à l'aéroport le plus tôt possible "Pour éviter d'être pris en otage par les actions".

Cette action de grève survient suite à l'échec des négociations salariales. "La goutte d'eau qui a fait déborder le vase a été la réduction du budget de la police fédérale", explique le secrétaire syndical de l'ACV Politie, Joery Dehaes, à HLN. "Nous ne pouvons absolument pas continuer à agir de la sorte. Cela est allé trop loin."