Recticel : l’administrateur de Bois Sauvage, en contradiction avec la position de son entreprise, ne vend pas ses titres

Nouveau rebondissement dans la saga de l'OPA de Greiner sur l'entreprise belge Recticel.

Recticel : l’administrateur de Bois Sauvage, en contradiction avec la position de son entreprise, ne vend pas ses titres
©BELGA
C’est une information pour le moins étonnante qui se trouve dans le mémorandum de Recticel publié ce vendredi, qui apporte la réponse officielle de la société à l’offre lancée par l’Autrichien Greiner. Où, comme...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet