Apple estime que, contre le changement climatique, les entreprises peuvent lutter au côté des Etats

Contre le changement climatique, les entreprises "ont un rôle à jouer" et "peuvent lutter" au côté des Etats, plaide Lisa Jackson, vice-présidente du groupe Apple, qui "a réduit de 40% ses émissions" de CO2 en cinq ans.

Apple estime que, contre le changement climatique, les entreprises peuvent lutter au côté des Etats
©BELGA/AFP

"Nous ne pouvons pas remplacer les Etats, mais nous pouvons lutter à leurs côtés. Toutes les entreprises, même les plus petites, ont un rôle à jouer en utilisant des énergies propres et en développant des projets innovants. Chacune a une responsabilité de réduction de ses émissions et doit trouver des solutions de long terme", a-t-elle déclaré dans un entretien au JDD, alors que s'ouvre dimanche à Glasgow la COP26 sur le climat.

"Depuis trois ans déjà, Apple se fournit en énergie 100% renouvelable, et l'empreinte carbone de nos activités internes (bureaux, Apple Store, data centers...) est nulle depuis un an", a détaillé la vice-présidente du groupe en charge de l'environnement.

Elle a détaillé la stratégie de la marque à la pomme, qui s'est engagée à la neutralité carbone d'ici 2030 pour toutes ses opérations, y compris la production des appareils électroniques: produire des "appareils durables, améliorés chaque année avec des mises à jour de logiciels", veiller à la compatibilité des dernières versions de logiciels pour iPhone avec les précédentes, recycler les appareils.

La marque produit depuis fin 2020 ses nouveaux iPhones à partir de terres rares recyclées. Ces métaux difficiles à exploiter, dont la majorité des réserves se trouvent en Chine, sont indispensables à la fabrication de produits de haute technologie.

L'ambition d'Apple, a répété Lisa Jackson, est "de mettre fin, un jour, à notre dépendance à l'exploitation minière".