GSK et imec signent un accord de partenariat pour unir le secteur pharmaceutique et des nanotechnologies

Respectivement implantés en Wallonie et en Flandre, l'entreprise GSK et le centre de recherche et d'innovation imec veulent travailler ensemble "pour le meilleur de l’innovation disruptive au sein du secteur de la biopharmacie."

GSK et imec signent un accord de partenariat pour unir le secteur pharmaceutique et des nanotechnologies
©BELGA
La Libre Eco

L'entreprise pharmaceutique GSK et le centre de recherche et d'innovation imec viennent d'annoncer une collaboration stratégique en R&D et en production dans le secteur biopharma. "Cette collaboration a dans un premier temps pour but d'automatiser et améliorer les processus de contrôle dans la bioproduction, grâce à la nanoélectronique. A long terme, imec et GSK souhaitent explorer le potentiel des nanotechnologies dans la production de vaccins", indiquent les deux parties dans un communiqué de presse.

GSK et imec signent un accord de partenariat pour unir le secteur pharmaceutique et des nanotechnologies
©GSK-imec

Cette décision intervient après une année de recherches et des résultats préliminaires concluants.Par le passé, GSK et imec avaient déjà collaboré de manière sporadique sur plusieurs projets.

L'association de deux acteurs majeurs du paysage belge était en tout cas au goût de Thomas Dermine (PS), secrétaire d'Etat à la Relance. "En partageant leurs expertises et connaissances et divisant les coûts de R&D, GSK et imec, unis par une vision commune, vont révolutionner l'innovation en matière de soins de santé. De plus, cette collaboration renforcera le rôle stratégique de la Belgique dans la R&D en vaccination, et soutiendra l'ambition du gouvernement de positionner le pays en tant que 'Health & Biotech valley de demain'."