En dépit du boom de l'e-commerce, Primark veut multiplier ses magasins physiques

Primark, filiale du groupe britannique AB Foods, veut faire passer le nombre de ses magasins de 398 à 530 au cours des cinq prochaines années.

En dépit du boom de l'e-commerce, Primark veut multiplier ses magasins physiques
©Belga Image
La Libre Eco avec Belga

La chaîne de magasins de vêtements à prix réduits Primark veut augmenter le nombre de ses magasins physiques d'environ un tiers. Et ce malgré la popularité des achats en ligne, qui s'est encore renforcée pendant la pandémie de coronavirus. Cela contraste avec les concurrents, qui se concentrent de plus en plus sur les ventes par Internet. Primark, filiale du groupe britannique AB Foods, veut faire passer le nombre de ses magasins de 398 à 530 au cours des cinq prochaines années. La majorité des nouvelles succursales seront ouvertes aux États-Unis, où leur nombre devrait passer de treize actuellement à soixante.

L'expansion aura également lieu sur d'autres marchés relativement nouveaux pour l'entreprise, comme l'Espagne, le Portugal, l'Italie et la France. Le fait que l'entreprise ne vende que physiquement la rend extrêmement vulnérable aux fermetures de magasins dans le cadre des mesures de lutte contre le coronavirus. Mais, lorsque les magasins avaient été autorisés à rouvrir sur les différents marchés, la reprise avait été rapide. La chaîne est aidée en cela par les prix très bas de ses articles.

L'enseigne est l'une des rares grandes chaînes de vêtements à avoir décidé de renoncer à la vente en ligne. Primark n'a d'ailleurs pas de projet en ce sens pour le moment. L'entreprise investit toutefois dans l'amélioration de son site web afin de présenter une plus grande partie de sa gamme de vêtements. Elle prévoit également de l'utiliser pour informer les clients des niveaux de stock dans les magasins.

La chaîne affirme avoir suffisamment d'articles en stock pour la prochaine saison des fêtes. Elle dit ne pas voir la nécessité d'augmenter les prix en raison de l'augmentation des coûts et des problèmes dans la chaîne d'approvisionnement.

Primark a ouvert son premier magasin à Dublin en 1969 et en compte six en Belgique actuellement, dont le premier avait ouvert ses portes à Liège en décembre 2009. Le groupe est actif dans treize pays différents en Europe et aux États-Unis.

Sur le même sujet