C&A annonce une restructuration, avec des conséquences possibles pour les emplois en Belgique

La chaîne de magasins de vêtements C&A souhaite réformer en profondeur sa structure organisationnelle, ce qui pourrait également avoir des conséquences pour le siège social de l'entreprise à Vilvorde.

C&A annonce une restructuration, avec des conséquences possibles pour les emplois en Belgique
©Shutterstock
La Libre Eco avec Belga

Un licenciement collectif a été annoncé, indique mercredi le syndicat ACV Puls. Mais, on ne sait pas encore combien d'emplois sont menacés. La direction européenne de C&A a annoncé mercredi dans un communiqué "envisager un plan d'organisation visant à consolider et centraliser ses fonctions d'entreprise, posant ainsi les bases de sa croissance future dans un environnement de marché en profonde mutation pour les acteurs de la mode et du prêt-à-porter".

Cette proposition vise également à créer "un modèle de fonctionnement plus simple et plus direct afin d'améliorer la prise de décision, l'efficacité organisationnelle et l'efficience, le tout dans le but de fournir un service encore meilleur aux consommateurs".

Ces projets ont été communiqués aux représentants du personnel européen et aux employés de C&A et pourraient, selon la chaîne, avoir des conséquences sur un certain nombre de postes dans ses activités européennes.

Kirsten Rosiers du syndicat ACV Puls confirme que les syndicats ont reçu des explications sur les plans. "Un licenciement collectif et des conséquences possibles ont été annoncés", dit-elle. Elle n'a pas précisé combien d'emplois sont en jeu. "C'est prématuré. En 2017, nous avons également eu une restructuration majeure au siège, puis nous avons pu sauver beaucoup d'emplois. J'espère que nous pourrons recommencer."

Environ 400 personnes travaillent au siège de C&A à Vilvorde.