Jobs étudiants : quels sont les secteurs qui recrutent le plus?

Voici le top 5 des secteurs qui ont recruté le plus d'étudiants au cours de l'année 2020.

Jobs étudiants : quels sont les secteurs qui recrutent le plus?
©shutterstock

Chaque année, l'Office national de la sécurité sociale ( ONSS ) et les agences d'intérim publient plusieurs conclusions en rapport avec le travail étudiant. Parmi celles-ci, on retrouve une statistique intéressante : les secteurs qui engagent le plus.

A l'heure actuelle, les données les plus récentes disponibles datent de 2020, une année tristement marquée par l'épidémie de Covid. Mais ces statistiques, bien que particulières, permettent tout de même d'avoir une idée de ce qu'il se passe sur le marché étudiant.

Alors quels sont les secteurs qui engagent le plus?

En ce qui concerne les chiffres de l'ONSS tout d'abord, précisons que l'état des lieux ne tient pas compte des étudiants mis à disposition d'un employeur tiers par des entreprises de travail intérimaire. Pourquoi? Parce qu'en déclarant l'étudiant, elles deviennent de facto son employeur. Or, l'ONSS n'a pas analysé où ces étudiants finissaient vraiment par travailler. Sur les 743.817 jobs étudiants recensés en 2020, nous n'allons donc tenir compte que de 454.600 emplois.

Sans surprise, l'horeca arrive en tête du classement, et concentre à lui seul 28% des offres d'emploi destinées aux étudiants. Il est suivi de près par le secteur du commerce (26%) qui continue à engager énormément de vendeur(se)s) ainsi que de caissier(ère)s. En troisième position, on retrouve le domaine de la santé et de l'action sociale. On pourrait penser que cette bonne place s'explique par le Covid. Toutefois, on remarque qu'elle referme chaque année le top 3. En quatrième et cinquième places, on retrouve respectivement le secteur de l'administration publique et celui des industries manufacturières. Si ce n'est un secret pour personne que l'administration engage énormément d'étudiants pour trier, classer, encoder et archiver différents documents, c'est la première fois que l'industrie manufacturière se retrouve en cinquième position.

Si ces cinq domaines d'activités regroupent les trois-quarts des jobs étudiants, signalons tout de même qu'il reste un quart d'offres disponibles dans des secteurs aussi variés que l'art et le spectacle, l'enseignement, les services administratifs, la construction ou encore le transport.

Et chez les agences d'intérim?

Randstad a récemment publié une étude, réalisée auprès de 1.000 étudiants, dans laquelle il indique que les secteurs qui recrutent le plus de jobistes sont l'horeca (23%), le commerce de détail (19%) et le secteur public/non marchand (10%). Viennent ensuite le secteur des loisirs (8%) et de la production (8%).

Selon l'agence d'intérim, les plus fortes baisses par rapport à l'année dernière ont été enregistrées chez les agents administratifs et le secteur des soins.

L'entreprise précise toutefois que la crise du coronavirus a créé de nouveaux jobs comme steward responsable du contrôle de la foule, traceur de contacts ou employé chargé de la désinfection des caddies mais ces nouveaux jobs restent limités et, à terme, ils vont tout simplement finir par disparaître.