Un test en ligne gratuit pour évaluer votre risque de "bore-out"

Il est question d’ennui couplé à une insatisfaction, et d’inadéquation entre les aspirations du collaborateur et la réalité de son travail quotidien. Et ce, sur du long terme.

Difficile jusqu’à présent de mesurer combien de personnes étaient concernées.
Difficile jusqu’à présent de mesurer combien de personnes étaient concernées. ©Shutterstock
On connaît bien le terme burn-out, l'épuisement professionnel. Mais moins celui de bore-out. Celui-ci est apparu au milieu des années 2000 en référence à la notion d'ennui (to bore en anglais). Ce sont deux consultants suisses en organisation, Peter Werder et Philippe Rothlin, qui ont été les premiers à utiliser cette dénomination dans leur ouvrage Diagnosis bore-out pour caractériser une...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet