Via un chèque de 700 millions de dollars, les cryptomonnaies s'invitent en NBA : "Un accord historique s'étendant sur 20 ans"

Ne dites plus "Staples Center" mais "Crypto.com Arena". La plateforme spécialisée en cryptomonnaies Crypto.com va en effet donner son nom à la mythique enceinte de Los Angeles.

La désormais "Crypto.com Arena" accueille depuis son ouverture en 1999 les matches à domicile des Lakers (NBA), des Clippers (NBA), des Kings (NHL, hockey sur glace), et des Sparks (WNBA, basket féminin).
La désormais "Crypto.com Arena" accueille depuis son ouverture en 1999 les matches à domicile des Lakers (NBA), des Clippers (NBA), des Kings (NHL, hockey sur glace), et des Sparks (WNBA, basket féminin). ©AFP
La Libre Eco avec AFP

Le Staples Center, enceinte emblématique des Los Angeles Lakers, va être rebaptisé Crypto.com Arena, ont annoncé la plateforme de cryptomonnaies éponyme et le propriétaire des lieux AEG, qui ont conclu un accord pour un montant record estimé à 700 millions de dollars.

"Crypto.com, plateforme de cryptomonnaies à la croissance la plus rapide au monde, et AEG (Anschutz Entertainment Group), leader mondial du sport et du divertissement en direct, ont conclu un accord historique s'étendant sur 20 ans pour les droits d'appellation du Staples Center, qui, à compter du 25 décembre, sera connue sous le nom de Crypto.com Arena", indique le communiqué conjoint.

La salle du Downtown de L.A., d'une capacité de 20 000 places, accueille depuis son ouverture en 1999 les matches à domicile des Lakers, des Clippers, qui évoluent également en NBA, des Kings, engagés en NHL (hockey sur glace), et des Sparks qui jouent en WNBA (basket féminin).

Des concerts d'artistes majeurs y ont lieu, ainsi que des événements annuels prestigieux comme les Grammy Awards.

Un montant record pour une telle transaction

Cet accord a été conclu pour un montant de 700 millions de dollars (619 millions d'euros), rapporte le Financial Times, précisant que la transaction se fera en argent réel et non en cryptomonnaie. Ce qui serait un record pour ce type de partenariat. Il y a 22 ans, la firme de bureautique Staples avait payé 120 millions de dollars pour apposer son nom sur la façade de la salle.

Crypto.com, également lié au Paris Saint-Germain, aux Philadelphia 76ers ou encore à l'Ultimate Fighting Championship, principale ligue professionnelle d'arts martiaux mixtes (MMA), est une société basée à Singapour qui se consacre à la promotion de l'utilisation des cryptomonnaies telles que le bitcoin, à une grande échelle.

"Dans quelques années, les gens repenseront à cette journée et se diront que c'est à ce moment-là que les cryptomonnaies ont traversé le cosmos et sont entrées dans le courant dominant", s'est emballé son directeur général, Kris Marszalek, dans les colonnes du FT."Il peut y avoir une certaine résistance initiale à l'idée du changement (de nom), je pense que c'est tout à fait naturel. Mais nous sommes prêts à travailler avec la communauté locale et à lui prouver qu'il s'agit d'un changement pour le meilleur, pour L.A. et pour les fans."

Alors que le changement de nom prendra effet à Noël, la signalisation physique de la salle ne changerait qu'en juin 2022.