Unilever annonce un accord à 4,5 milliards pour la vente de ses thés, notamment Lipton

En 2019, la division thés représentait un chiffre d'affaires de deux milliards d'euros.

Unilever annonce un accord à 4,5 milliards pour la vente de ses thés, notamment Lipton
©Shutterstock
La Libre Eco avec Belga

Le géant de l'agroalimentaire et des produits d'hygiène Unilever a annoncé un accord à 4,5 milliards d'euros avec le fonds CVC Capital Partners pour lui vendre sa division de thés, qui comprend 34 marques dont Lipton, Tazo et Pukka. La transaction est prévue en numéraire, et devrait être achevée au deuxième semestre 2022 sous couvert d'obtention d'autorisations des régulateurs requises, précise jeudi le groupe dans un communiqué.

Ce dernier avait annoncé il y a quelques mois la création d'une entité regroupant ses marques de thé afin de se concentrer sur ses segments jugés plus stratégiques."L'évolution de notre portefeuille de produits vers des activités à plus forte croissance est une partie importante de notre stratégie", a commenté le directeur général du groupe Alan Jope.

La division de thés, surnommée "ekaterra", a généré des recettes de quelques deux milliards d'euros l'an dernier, a indiqué Unilever.

"Ekaterra est une superbe activité bâtie sur les fondations solides de marques de premier plan", a commenté Pev Hooper, associé de CVC Capital Partners, cité dans le communiqué, estimant aussi que ces marques étaient bien positionnées en matière de durabilité.

La transaction exclut toutefois les activités de thé en Inde, au Népal et en Indonésie et une part dans une coentreprise Pepsi Lipton de thé prêt à boire.

Unilever, dont la vaste gamme de produits inclut les glaces Magnum, les nettoyants Cif ou le savon Dove, a par ailleurs averti le mois dernier que des pressions inflationnistes sur les coûts de fabrication continueraient jusqu'à l'an prochain. Au dernier trimestre, son chiffre d'affaires avait augmenté grâce aux augmentations de prix décidées largement pour absorber l'inflation.

L'action a fini en baisse de 0,84 % à 3.823,00 pence à la Bourse de Londres.

Sur le même sujet