Délocalisation de l'activité en Chine : Quarante-sept emplois menacés chez Betafence à Zwevegem

L'entreprise souhaite déplacer une grande partie de sa production vers la Chine mais promet de continuer d'investir sur le site belge.

Praesidiad, maison-mère britannique de Betafence, a proposé la restructuration lors d'un conseil d'entreprise extraordinaire.
Praesidiad, maison-mère britannique de Betafence, a proposé la restructuration lors d'un conseil d'entreprise extraordinaire. ©Shutterstock
La Libre Eco avec Belga

L'annonce est tombée lors d'un conseil d'entreprise extraordinaire : quarante-sept emplois sont menacés chez le fabricant de clôtures Betafence à Zwevegem, en Flandre occidentale, indique vendredi le syndicat chrétien flamand ACV. C'est Praesidiad, la maison-mère britannique de Betafence, qui a proposé la restructuration lors d'un conseil d'entreprise extraordinaire.

L'entreprise souhaite déplacer une grande partie de sa production vers la Chine. Il est prévu que les principales productions soient déplacées vers la filiale de Praesidiad à Suzhou.

Elle promet néanmoins de continuer d'investir sur le site belge. Le site de Zwevegem se spécialiserait dans les systèmes de clôture sur mesure. Des promesses que les syndicats ont du mal à croire, selon Piet Decavele, du syndicat ACV Metea.

"Le plan proposé visera à rationaliser l'organisation, à accroître l'efficacité opérationnelle et à adapter la structure de l'entreprise pour que l'activité de fabrication puisse être maintenue en Belgique, berceau de la marque Betafence", avance Praesidiad dans un communiqué.