Comment rédiger un bon CV pour un stage ?

Le propre du stagiaire est de n’avoir pas encore acquis de compétences professionnelles dans la branche qui l’intéresse. Comment te mettre en avant sur ton CV ? Voici quelques conseils.

Comment rédiger un bon CV pour un stage ?
©shutterstock

Avant tout, il convient de rappeler que le CV doit être épuré, lisible, ne tenir que sur une page, être bien structuré et sans faute d'orthographe. Aujourd'hui, plusieurs sites commeCanva, HelloCVou d'autres te permettent de créer ton propre CV original sans aucune connaissance en graphisme. Peu importe le modèle que tu choisis, voici les blocs qui doivent absolument y figurer.

1. La carte d’identité

N’oublie évidemment pas d’inscrire ton nom, ton prénom, ta date de naissance, ton adresse postale, ton numéro de téléphone et ton adresse e-mail. Privilégie une adresse e-mail épurée, composée de ton prénom et de ton nom.

Ecris clairement la fonction que tu recherches au sein de l'entreprise. Si tu es ouvert à plusieurs postes, note ton domaine de recherche le plus précisément possible. N'oublie pas que les grandes entreprises reçoivent plusieurs demandes de stages. Si tu n'as pas indiqué sur ton CV pour quoi tu postulais, elles risquent de ne plus s'en souvenir et de le faire passer à la trappe...

Pour la photo, à toi de voir si tu la mets ou pas. Cela peut personnaliser ton profil… Mais si tu ne souhaites pas être “jugé” d’emblée, tu peux également choisir de ne pas la mettre.

Dans cette partie, tu peux également préciser si tu possèdes ton permis de conduire et ton propre véhicule. Tu peux aussi intégrer un petit résumé qui te décrit bien.

2. Les formations/études

Si tu cherches un stage, c’est forcément en lien avec tes études. Alors, commence par mettre en avant le cursus que tu suis. Si tu as pris des options qui peuvent être intéressantes dans le cadre de ton stage, indique-les également. Cela peut être un plus par rapport à un autre candidat qui aurait pris les mêmes options que toi mais sans l’indiquer.

Tu peux également mentionner ton diplôme de secondaire (avec les options choisies, si cela se justifie), mais ne remonte surtout pas plus loin. Le recruteur ne veut pas savoir où tu as fait tes études primaires. En tous les cas, indique toujours bien en évidence les dates de début et de fin à gauche de tes études, histoire que ce soit davantage lisible.

Comment rédiger un bon CV pour un stage ?
©shutterstock

3. Les expériences professionnelles

Certes, tu n'as pas encore des années d'expérience à revendiquer, mais tu as sans doute déjà fait plein d'activités intéressantes. Tu as déjà eu un job étudiant, été impliqué dans une organisation ou fait du bénévolat? N'hésite pas à le mentionner et à faire un court résumé de ce que tu faisais exactement. Cela mettra en avant tes "soft skills", les compétences comportementales si chères aux employeurs. Toutefois, si tes expériences ne sont pas directement en lien avec le stage que tu recherches, on te conseille de mettre le bloc "expériences" après le bloc "formations".

Ce que tu as fait par le passé en dit en tout cas plus de toi que tu ne le penses. Si tu as été engagé plusieurs années par le même employeur comme jobiste, cela montre que tu es digne de confiance. Si tu as été chef scout, cela montre que tu es débrouillard et que tu as l’esprit d’équipe. Si tu as fait plusieurs années de bénévolat, cela dit de toi que tu t’investis dans les secteurs qui t’intéressent….

Comme pour tes études, indique toujours l’année où tu as exercé toutes ces expériences, toujours à gauche de l’intitulé pour plus de lisibilité et de cohérence.

Comment rédiger un bon CV pour un stage ?
©shutterstock

4. Les compétences

Avant de te lancer dans la mise en page de cette partie, tu dois faire un bilan honnête de tes compétences. Il ne faut pas te sous-estimer ni te surestimer. Note tous les petits “plus” qui peuvent te différencier des autres : tes compétences en langues étrangères, en informatique, tes compétences techniques, mais aussi tous les éventuels certificats que tu aurais décrochés.

En ce qui concerne les langues étrangères, définis ton niveau entre "langue maternelle, bilingue, courant, professionnel, élémentaire, débutant". Si tu as fait un vrai test de niveau, c'est le moment de l'indiquer, cela permettra à ton futur maître de stage d'avoir une idée plus précise de tes aptitudes. Garde à l'esprit que si les langues sont importantes aux yeux du recruteur, il pourra te demander de parler dans cette langue en entretien.

En fonction du stage que tu convoites, il peut être intéressant de détailler tes compétences informatiques et numériques. Quels logiciels maîtrises-tu? Quelles notions as-tu acquises durant tes cours? Attention toutefois à ne pas faire trop long. Veille également à ne mentionner que les logiciels qui peuvent vraiment intéresser ton futur maître de stage. Si tu veux entrer dans un cabinet d'avocat, il y a fort peu de chance que tes compétences détaillées en création de podcasts les intéressent…

Si tu cherches un stage dans un domaine manuel et/ou technique, n'hésite pas à indiquer de façon précise tes compétences techniques. Que sais-tu faire concrètement? Qu'as-tu déjà fait en classe? Ecris tout ça sous forme d'une liste à points.

Si tu le souhaites, tu peux également énumérer tes principales qualités humaines. Encore une fois, des choses qui sont appropriées en fonction de ton stage.

5. Les centres d’intérêt (facultatif)

Il s’agit d’une section “bonus” qui en dira plus sur toi. Ne vois pas cette partie comme l’occasion de raconter ta vie mais donne plutôt quelques mots-clés qui peuvent te définir. Tu fais du sport depuis toujours? Tu joues d’un instrument de musique? Tu es ultra passionné par un domaine bien précis? Qui sait, peut-être que ton maître de stage a les mêmes passions que toi et que vous aurez déjà un point commun avant même de vous être rencontrés.

Sur le même sujet