Volvo Gand de nouveau à l'arrêt en raison d'une pénurie de pièces

La direction de l'usine est aux prises avec des problèmes de production depuis plusieurs mois.

Volvo Gand de nouveau à l'arrêt en raison d'une pénurie de pièces
©Belga Image
La Libre Eco avec Belga

Volvo Gand doit à nouveau arrêter sa production de voitures pour deux jours supplémentaires en raison d'une pénurie de pièces. Elle concerne les modules de batteries nécessaires aux véhicules électriques et hybrides. Volvo Car Gand, l'un des plus grands employeurs industriels de Flandre, n'a pas pu produire de véhicules pendant plus de 20 jours cette année, principalement en raison de la pénurie mondiale de semi-conducteurs. Les équipes du matin, de l'après-midi et de la nuit de Volvo Gand sont en chômage économique lundi et mardi.

Environ 6.500 ouvriers et employés travaillent sur le site de Gand. La direction de l'usine est aux prises avec des problèmes de production depuis plusieurs mois.

"En raison des pénuries de pièces - il s'agit cette fois de modules de batterie - il n'est pas évident de garantir la stabilité de notre production", a déclaré lundi Barbara Blomme, porte-parole. La semaine dernière, la production avait déjà été interrompue en raison de la pénurie mondiale de semi-conducteurs et d'autres pièces.

Sur le même sujet