Microsoft va créer 60 000 emplois en Belgique d'ici 2026

Le nom de ce nouveau plan : Digital AmBEtion. Son objectif : accélérer la transformation numérique des secteurs publics et privé en Belgique.

Dider Ongena, CEO Microsoft Benelux, durant la présentation de Microsoft Benelux ce mardi, à Bruxelles.
Dider Ongena, CEO Microsoft Benelux, durant la présentation de Microsoft Benelux ce mardi, à Bruxelles. ©BELGA
PVC

Le patron de Microsoft Belux, Didier Ongena, a présenté mardi à Bruxelles un plan d'investissement baptisé "Digital AmBEtion" qui, on l'aura compris, est… ambitieux, et "destiné, à accélérer l'innovation et la croissance en Belgique" . La présentation a eu lieu en présence (virtuelle) du Premier ministre Alexander De Croo, en quarantaine, on le sait. Ce dernier a toutefois participé activement, comme à son habitude, en saluant l'annonce de la création par le géant américain du logiciel et des services "cloud" de la construction en Belgique de trois centres de données régionaux à destination des entreprises et du secteur public, pour un budget avoisinant le milliard d'euros. "Voilà qui prouve que la Belgique est en effet une terre d'investissement favorable aux entreprises actives dans le monde numérique, comme on l'a vu ces dernières semaines" , a-t-il ponctué. "Si l'on totalise les annonces récentes d'investissement dans notre pays, avec ArcelorMittal à Gand, Volvo à Gand et Audi à Bruxelles, dans la mobilité du futur, un concurrent de Microsoft (NdlR : Google) et Microsoft, on est à près de 4 milliards d'euros. Et si ArcelorMittal semble sortir du monde numérique, il y a tout de même la dimension de l'utilisation des données pour améliorer les processus et les rendre plus durables" .

Un effet de levier exceptionnel

Sans que le groupe américain ait donné de plus amples informations sur ce plan d'investissement pluriannuel, le Premier a encore insisté sur l'effet de levier de ce type de chantiers. Le patron de Microsoft a pour sa part évoqué la nécessité pour ses partenaires de lancer des projets. Il a aussi cité une étude menée par le cabinet d'analyses de marchés IDC ( International Data Corporation ), assurant que le projet de cloud de Microsoft a le potentiel suffisant à créer plus de 60 000 emplois en 4 ans, et de générer jusqu'à 31,5 milliards d'euros de revenus sur la même échéance.

L’économie du futur

Alexander De Croo a encore insisté sur "l'attractivité de la Belgique dans le cadre de l'économie du futur" , et appelé à prendre en compte les opportunités du plan de relance européen dont notre pays profitera à hauteur de 9 milliards d'euros.

Pour sa part, Didier Ongena a insisté sur les avantages de disposer à proximité de la Région bruxelloise de centres de données indépendants mais interconnectés par la fibre, sécurisés et redondants, très rapides (réseau à faible latence). "Cet investissement renforce notre ancrage historique en Belgique" , a-t-il ajouté. Il sera axé sur trois thèmes prioritaires : l'acquisition de données, leur valorisation et la transformation numérique des entreprises sur un mode durable.

Sur le même sujet