L'accord sur le "Plan taxi" à Bruxelles va-t-il calmer les chauffeurs Uber ?

Le ministre-président promet une réforme pour que les chauffeurs LVC gardent leur emploi. Trop tard, selon Uber.

Une centaine de chauffeurs Uber ont bloqué plusieurs accès ce jeudi. Ils protestaient contre la décision de la justice leur interdisant de travailler via la plateforme.
Une centaine de chauffeurs Uber ont bloqué plusieurs accès ce jeudi. Ils protestaient contre la décision de la justice leur interdisant de travailler via la plateforme. ©AFP
Nouvelle journée à rebondissement dans le dossier Uber à Bruxelles. Pour rappel, ce mercredi, la Cour d'appel bruxelloise a rendu un arrêt interdisant aux chauffeurs professionnels de type LVC (service de location de voitures avec chauffeur) de travailler via la plateforme du géant américain. Ne pouvant plus faire appel à "ses" chauffeurs ayant une licence bruxelloise (95 % des 2 000 chauffeurs de la capitale), Uber a envoyé, ce jeudi, un message à tous ses utilisateurs. "Dès...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet