Douche froide pour le secteur aérien : la Belgique met un "frein d’urgence" aux vols depuis l’Afrique australe

Les liens sont assez importants entre notre pays et la région la plus australe du continent africain. D'après les dernières statistiques, près de 8 000 Belges résident en Afrique du Sud.

Le nouveau variant “Nu” du Covid-19 inquiète en Europe.
Le nouveau variant “Nu” du Covid-19 inquiète en Europe. ©Shutterstock

La Commission européenne a proposé aux États membres d'activer le mécanisme du "frein d'urgence" sur les voyages en provenance des pays d'Afrique australe et des autres pays touchés par ce variant. "Tous les voyages aériens à destination de ces pays doivent être suspendus jusqu'à ce que nous ayons une bonne compréhension du danger posé par ce nouveau variant", explique Ursula von der Leyen, la présidente de la Commission. "Les voyageurs revenant de cette région devraient respecter des règles strictes de quarantaine", ajoute l'Allemande.

Message bien reçu en Belgique : le Premier ministre Alexander De Croo (Open-VLD) a annoncé, dans un premier temps, qu’une quarantaine de 10 jours sera obligatoire pour ceux qui reviennent de cette région et résident en Belgique. Il existera aussi une “interdiction” d’entrée pour les non-résidents. Comme d’autres pays européens, la Belgique a ensuite annoncé - via une Notam (”notice to airmen”, un message contenant des informations sur les aéroports ou l’espace aérien) – qu’elle suspendait ses vols à destination et en provenance de sept pays de la région d’Afrique australe - Botswana, Eswatini, Lesotho, Mozambique, Namibie, Afrique du Sud et Zimbabwe - jusqu’à la fin de cette année.

Aucune connexion directe avec la Belgique

Il faut dire que la situation est un peu plus complexe dans notre pays, puisqu’il n’existe aucune connexion directe entre la Belgique et l’Afrique australe. Les Belges désirant se rendre dans ces pays doivent ainsi passer par les aéroports d’Amsterdam, Francfort, Londres, Paris, Zurich, voire via la Turquie, les pays du Golfe ou l’Ethiopie.

Pourtant les liens sont assez importants entre notre pays et la région la plus australe du continent africain. D’après les dernières statistiques, près de 8 000 Belges résident en Afrique du Sud. Mais tant du côté de l’aéroport de Bruxelles que de la compagnie belge Brussels Airlines – dont le groupe Lufthansa est très présent dans la région – on ne peut nous donner des chiffres sur le nombre de voyageurs annuels entre la Belgique et ces différents pays.

Cette annonce est, en tout cas, une très mauvaise nouvelle pour le secteur aérien, déjà durement touché par la crise du Covid. Toutes les grandes compagnies mondiales ont fait le plongeon en Bourse ce vendredi, qu'elles soient européennes (Lufthansa -12,8 %, Air France-KLM -9,6 %, British Airways -15 %, Ryanair -11 %), américaines (United -13 %) ou asiatiques (Japan Airlines -6,5 %). Ce nouveau variant pourrait aussi être le coup fatal pour South African Airways, dans le rouge depuis 2011 et sous perfusion d'argent publique depuis des années.

Notons enfin que l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a déconseillé vendredi aux pays de prendre pour l’instant des mesures de restriction aux voyages pour contrer ce nouveau variant. Un message qui n’a visiblement pas été entendu en Europe.

Sur le même sujet