Entrepreneurs en transition #13 : Green ou Black, votre Friday ?

Une chronique de Roald Sieberath, multi-entrepreneur, coach de start-up et responsable de l’Accélérateur Transition pour LeanSquare, professeur invité à l’UCLouvain et à l’UNamur.

Entrepreneurs en transition #13 : Green ou Black, votre Friday ?
©DR
Roald Sieberath

Libre Eco week-end |

Le Black Friday, encore une "fête" purement commerciale, venue des États-Unis, et solidement implantée chez nous.

Presque chaque enseigne y va de sa promotion Black Friday, et certains y vont carrément pour toute une Black Week de ristournes.

Bref, c’est le festival du consumérisme débridé, où certains clients s’engouffrent avec gloutonnerie, pour ne pas louper la nouvelle télé 4K de 75 pouces ou la promo 2+1 sur les vêtements.

D’autres, lassés par ce mode de consommation, qui nous mène dans le mur, tout en nous laissant vides de sens, cherchent à tracer des alternatives. Comme, par exemple, de ne pas consommer, de boycotter tout achat. Geste radical, mais peu visible.

D'autres initiatives mettent en avant un Green Friday , en insistant sur des comportements d'achat conscients et vertueux.

Pour ne prendre que l'exemple de la mode et du textile, dominés par la fast fashion de grandes enseignes : vite acheté, vite jeté, sait-on par exemple qu'en moyenne, nous ne portons que 12 % de nos vêtements ? Que la production d'un seul jeans peut impliquer l'utilisation de jusqu'à 10 000 litres d'eau ? Ou encore qu'à l'échelle de l'Europe, c'est 4 millions de tonnes de vêtements qui sont jetés ?

Lorsque l’on prend vraiment conscience de ces dynamiques de marché, cela ne peut qu’influencer nos habitudes de consommation vers des achats moins fréquents, pour des produits plus durables, sourcés localement. Ou de s’inspirer d’exemples tels que le label belge Xandres, qui va proposer des réparations gratuites, pour que l’on puisse profiter de ses vêtements plus longtemps.

On peut également souligner l'action Back Friday de Décathlon, qui invite ses clients à rapporter (back) des tenues ou chaussures de sport usagées. Elles seront remises en état, et replacées dans un circuit de vente d'occasion, en ligne ou en magasin.

Voilà des pistes qui nous permettent de sortir de la frénésie du neuf à n’importe quel prix…

Alors finalement, votre Friday, vous l'avez pris plutôt Black ou Green ?

Sur le même sujet