Les centres commerciaux misent sur les loisirs : "C’est une période déprimée... mais pas déprimante"

Les magasins ne se suffisent plus à eux-mêmes : pour attirer les chalands, il faut leur offrir du pain et des jeux. Le Mapic, marché international du “retail”, a proposé les deux aux professionnels de l’immobilier.

"RollGlider" est une tyrolienne sur ligne rigide à installer en extérieur ou en intérieur, sous la toiture d’un centre commercial par exemple.
"RollGlider" est une tyrolienne sur ligne rigide à installer en extérieur ou en intérieur, sous la toiture d’un centre commercial par exemple. ©Walltopia
Charlotte Mikolajczak & Frédérique Masquelier à Cannes
Jamais les métiers de l'immobilier et du commerce n'ont été attaqués de toutes parts autant qu'actuellement : Internet, crise sanitaire, confinement, télétravail… "C'est une période déprimée", indique un des participants au Mapic, le Marché international des professionnels de l'implantation commerciale et de la distribution (à Cannes du 30 novembre au 2 décembre). "Mais...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet