"On ne peut plus fermer les yeux sur les conditions de travail des travailleurs des plateformes"

La Belgique et d’autres États membres réclament une proposition législative ambitieuse de la Commission européenne.

Pierre-Yves Dermagne, Ministre fédéral belge en charge de l’Économie et du Travail (PS), avec son homologue portugaise, Ana Mendes Godinho.
Pierre-Yves Dermagne, Ministre fédéral belge en charge de l’Économie et du Travail (PS), avec son homologue portugaise, Ana Mendes Godinho.
La Commission européenne présentera jeudi sa proposition très attendue sur l'amélioration des conditions des travailleurs des plateformes numériques comme Uber, Deliveroo, Blablacar et autres entreprises du même type. Le vice-Premier ministre belge en charge l'Économie et du Travail, Pierre-Yves Dermagne (PS), a déjà lancé cet été une consultation publique sur ce sujet en Belgique. Il...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet