Les travailleurs de FedEx-Liège approuvent largement l'accord visant à maintenir une bonne partie de l'emploi sur le site

Début 2021, la direction de l'entreprise avait fait part d'un vaste plan de restructuration visant à recentrer ses activités sur Paris.

Les travailleurs de FedEx-Liège approuvent largement l'accord visant à maintenir une bonne partie de l'emploi sur le site
©BELGA
La Libre Eco avec Belga

Les travailleurs de FedEx-Liège (ex-TNT Express) ont approuvé jeudi, à une large majorité (85 %), le projet d'accord qui leur avait été soumis à la suite des négociations menées depuis l'annonce, début 2021, d'une importante restructuration dans l'entreprise, ont annoncé conjointement la FGTB-Métal et la CNE. En janvier 2021, la direction avait envisagé une réorientation de ses activités liégeoises vers l'aéroport de Paris-CDG, qui se traduisait par 671 licenciements et la modification de 861 contrats en cours. Depuis, les organisations syndicales ont émis des propositions alternatives pour sauver l'emploi et pérenniser l'activité à Bierset.

"La procédure Renault a finalement débouché sur un accord important et extrêmement favorable au personnel, comme l'ont d'ailleurs constaté les travailleurs dans leur vote", explique le front commun syndical. "Le nombre de licenciements a été diminué à 157 et les modifications de contrats réduites, et ce dans des conditions améliorées. De nombreuses perspectives de développement d'activités au service de nouveaux clients ont également été mises sur la table et seront tout prochainement concrétisées", espèrent par ailleurs les syndicats. "La vigilance reste, évidemment, de mise pour la mise en œuvre de ces accords qui seront signés au plus tôt après les votes intervenus jeudi", précise encore le front commun.

Sur le même sujet