Gaspillage alimentaire en Belgique : "Le marché est moins mature que dans les pays voisins"

C’est après les fêtes que la problématique des invendus et des déchets alimentaires s’amplifiera. Autant y penser maintenant. Devant la Commission européenne, le CEO de la scale-up française Phenix a prêché pour un cadre réglementaire favorable à l’anti-gaspillage.

L’application anti-gaspi Phenix, fondée à Paris en 2014, est entrée en Belgique en juin dernier. Elle a déjà permis de sauver près de 50 000 repas de la poubelle.
L’application anti-gaspi Phenix, fondée à Paris en 2014, est entrée en Belgique en juin dernier. Elle a déjà permis de sauver près de 50 000 repas de la poubelle. ©Phenix
La collecte des invendus alimentaires n'a rien de nouveau. Les Banques alimentaires ou les Restos du Cœur, pour ne citer que ces deux associations-là, le font remarquablement bien. Par contre, tout un pan du circuit leur échappait : "Ceux qui n'ont, quotidiennement, qu'un...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet